Comment apprendre par cœur facilement (MÉTHODE)

Comment apprendre un texte par cœur ? Je suis sûr que pendant que tu révisais tu t’es déjà demandé si tu utilisais la bonne technique pour apprendre. 

Les révisions ne sont déjà pas une partie de plaisir, est ce qu’il n’existerait pas une méthode plus simple ? Plus rapide ? 

Le problème c’est que l’école ne nous apprend pas les techniques les plus efficaces pour apprendre par cœur. J’ai réussi mes études de médecine grâce à ma propre méthode de travail en lisant des dizaines d’articles scientifiques sur les neurosciences de l’apprentissage.

De plus, à l’ère du numérique, apprendre par cœur semble devenu obsolète puisqu’il nous suffit de poser n’importe quelle question à notre téléphone pour avoir la réponse en moins de 10 secondes.

Pourtant la faculté de développer sa mémoire permet de développer sa culture, son savoir et son intelligence. Et la capacité à apprendre par cœur est encore une aptitude clé dans beaucoup d’études ; médecine, droit, HEC, …

Après la lecture de cet article, tu auras toutes les cartes en main pour devenir maître de ton apprentissage.

Si tu veux aller plus loin, tu peux télécharger mon livre bonus. 

Les bases pour apprendre par cœur 

Une bonne écoute pour apprendre

Pour semer les graines de l’apprentissage dans ta mémoire, rien ne vaut l’écoute attentive pendant le cours de ton professeur. 

Afin de bien écouter en cours, l’une des techniques est de focaliser ton attention sur une prise de note efficace et utile

En effet, en plus de favoriser la mémorisation du cours, la prise de note te force à écouter le cours et à te concentrer pour synthétiser ce que dit le professeur (1).  

Une première écoute active va donc faciliter l’apprentissage par cœur. Plus de 50% du travail de mémorisation se fait directement au moment du cours. 

Est-ce que tu es vraiment attentif en cours ? 

Ou bien es-tu attentif à 60% du cours ? 

Que se passerait-il si tu montais à 70, 80 voire 100% ? 

Comprendre pour apprendre

Il est nettement plus facile d’apprendre un cours que tu comprends, qu’un cours où tu n’as rien compris. 

C’est simplement parce que pour apprendre quelque chose de nouveau ton cerveau va faire des liens avec ce qu’il connait déjà. 

Si tu veux mémoriser la capitale d’un Pays ça sera plus facile si tu as déjà des connaissances sur ce pays par exemple.

Alors si tu veux apprendre par cœur plus rapidement tu dois t’assurer d’avoir bien compris le cours.

D’où l’intérêt d’avoir écouté le cours pour poser aux profs des questions s’il y a des notions que tu n’as pas comprises à la fin du cours. Il ne faut donc pas hésiter à participer au cours et à poser des questions pour faciliter ton apprentissage.

Essaie de retenir une formule de physique ou de maths sans n’avoir rien compris au cours, c’est un véritable calvaire. 

Mais si tu as compris toute la démonstration alors la formule viendra toute seule. 

S’exercer pour apprendre 

Lorsque tu lis une information, tu perds 90% du contenu de l’information quelques jours plus tard. 

Si tu prépares un exposé sur un sujet et que tu le présente devant d’autres élèves tu retiendras cette fois ci plus de 80% de l’information même plusieurs jours après ta présentation.

Cette pyramide d’apprentissage s’appelle la pyramide de Dale. 

la pyramide de Dale (ou cône d'apprentissage) illustre l'impact des différentes formes d'apprentissage sur la capacité à mémoriser et apprendre une information
Pyramide de Dale (ou cône d’apprentissage)

En gros pour apprendre il faut non seulement comprendre mais il faut en plus faire. 

C’est pourquoi il ne faut pas se contenter d’être passif dans l’apprentissage mais bien être actif. La lecture passive d’un texte n’est vraiment pas une façon optimale d’apprendre par cœur. 

Comme dit plus haut dans l’article la prise de note en cours te permettra une attitude active sur ton apprentissage dès le départ. 

Pareil pour tes révisions, il ne faudra pas se contenter de relire simplement passivement ton cours. On verra les techniques pour bien mémoriser dans la suite de l’article.

Les types de mémoires pour apprendre par cœur

Savais-tu qu’il existe différents types de mémoire ? Oui ? Mais est-ce que tu les utilises toutes pour apprendre ? 

Si ce n’est pas le cas, c’est le moment de t’y mettre. Car en multipliant tes façons de mémoriser tu vas faciliter l’apprentissage de tes cours.

Apprendre avec la mémoire auditive

La mémoire auditive permet d’apprendre principalement en écoutant. 

C’est un canal d’acquisition très puissant, inhérent à l’espèce humaine. Dans les temps anciens la transmission du savoir était principalement orale (la majorité des gens ne savaient ni lire ni écrire).

Ne sous-estime donc pas ce canal d’apprentissage.

Si tu as une mémoire principalement auditive tu dois donc utiliser des techniques d’apprentissage qui la favorise : lis tes cours à voix haute, récit, écoute attentivement en cours. Tu peux même enregistrer les points clés de ton cours à réécouter quand tu fais le ménage, la vaisselle, dans les transports etc…

Apprendre avec la mémoire visuelle

A l’ère du visuel, l’image prend une place très importante dans l’apprentissage. 

Notamment grâce aux mindmaps, aux cartes heuristiques etc… 

C’est un canal d’acquisition très puissant dont on se sert pour apprendre dès le plus jeune âge.

Si tu as une mémoire principalement visuelle alors tu dois utiliser la mise en page et l’aspect visuel pour mettre en avant les informations que tu veux apprendre.

Ajoute des flèches, des schémas, des diagrammes afin de faciliter ton apprentissage

Apprendre avec la mémoire scripturale

Cette mémoire consiste à retenir les informations en les écrivant plusieurs fois. Si tu as déjà été puni à l’école primaire tu as surement dû recopier plusieurs fois des conjugaisons de verbe par exemple, ou bien des tables de multiplication. 

Si c’est le cas, tu as dû te rendre compte qu’à la fin de la punition tu connaissais ta conjugaison ou ta table de multiplication sur le bout des doigts. Ce qui démontre l’efficacité de cette technique. 

On verra dans la suite de l’article comment tu peux favoriser ce canal d’apprentissage avec la méthode de la page blanche.

Apprendre avec la mémoire kinesthésique

Une façon plus méconnue et pourtant efficace d’apprendre est la mémoire kinesthésique.

Cette mémoire utilise les gestes, le mouvement et les sensations pour ancrer des connaissances.

Par exemple, tu dois apprendre les muscles des avants bras pour ton cours d’anatomie. 

Une façon très facile est de palper tes muscles en même temps que tu les mémorises. C’est d’ailleurs comme ça que font les kinés à l’école pour apprendre facilement leur anatomie.

Les différents types de mémoire pour apprendre : 
- la mémoire visuelle 
- la mémoire auditive
- la mémoire scripturale
- la mémoire kinesthésique
Les différents types de mémoire pour apprendre

Utilise tous les types de mémoire pour apprendre

La meilleure méthode d’apprentissage est d’associer ces différents types de mémoire pour apprendre par cœur. Pour mémoriser au mieux un cours, essaie de stimuler tous ces canaux d’apprentissage : 

  • Relis ton cours à voix haute pour activer la mémoire auditive
  • Utilise des schémas, des minds maps, des cartes heuristiques, des fiches de révisions pour activer ta mémoire visuelle
  • Utilise ton sens tactile pour activer ta mémoire kinesthésique
  • Réécris les passages difficiles de ton cours pour stimuler ta mémoire scripturale

Les techniques pour apprendre par cœur 

La méthode des J 

Mettre image méthode des J

La méthode des J ou révisions espacées est une technique ultra efficace pour mémoriser facilement tes cours. 

On dit qu’apprendre c’est répéter, et bien c’est le cas de la méthode des J. 

La courbe de l’oubli permet de comprendre comment fonctionnent les répétitions espacées pour apprendre. 

Pour simplifier quand tu révises ton cours une seule fois tu perds environ 80% d’information au bout de quelques jours. 

Alors que si tu révises avec les répétitions espacées, même une courte session de révision permet de réactiver ta mémoire et d’éviter de perdre 80% de tes révisions. 

Je t’explique tout ça dans mon article sur la méthode des J.

La méthode des trinômes 

On a vu plus haut avec la pyramide de Dâle que la façon ultime de consolider un apprentissage est de l’enseigner. 

Qui de mieux calé en histoire que ton prof d’histoire ? Ou en économie que ton prof d’économie ? 

Et bien la technique du trinôme consiste à créer avec deux de tes amis une boucle : élève > enseignant. 

En gros tu révises avec un pote balèze en maths et un autre pote un peu moins fort que toi par exemple

Le travail en trinôme pour réviser entre amis et apprendre ses cours plus facilement.
Le travail en trinôme

Celui qui est le plus fort va t’apprendre le cours que tu vas ensuite expliquer à celui qui est moins calé. 

Si toi tu es plus fort dans une autre matière vous faites la même chose mais cette fois ci tu joues le rôle du prof

Tout le monde est gagnant : celui qui explique renforce grandement ses connaissances avec la pyramide de Dâle, celui qui est moins fort a le droit à un prof particulier gratuit.

Et vous répétez ça dans différentes matières. Bingo ! 

La méthode des 15/10/5

Si tu as vraiment du mal à apprendre par cœur un texte, à mémoriser une info, essaie cette technique. 

  • Prends le texte / information que tu dois mémoriser. 
  • Relis dans ta tête cette partie de ton cours 15 fois, pour activer ta mémoire visuelle
  • Répète à voix haute en fermant les yeux 10 fois, pour activer ta mémoire auditive
  • Réécris ce texte 5 fois, pour activer ta mémoire kinesthésique (2)

C’est un peu une technique bourrine en mode robotique mais c’est diaboliquement efficace. 

Si tu l’associe en plus à la méthode des J alors là, c’est le feu.

La technique du palais mental 

Connais-tu la technique de mémorisation du palais mental ? C’est une méthode d’apprentissage utilisée depuis la Grèce Antique et qui permet de presque tout mémoriser si tu la maitrises bien. 

Elle se base sur le principe des associations mnésiques. En gros, cela permet de rattacher une nouvelle information que tu veux apprendre à une information déjà acquise. 

Le but de cela est de créer des chemins dans ton apprentissage.

Pour cela tu dois maîtriser la technique de la table de rappel (j’ai écrit un guide complet de son utilisation)

Elle demande de la pratique mais une fois que tu sais t’en servir c’est un outil incroyable !!

La méthode de la feuille blanche 

Elle consiste à faire appel à ta mémoire scripturale, comme on l’a vue plus haut. 

Le principe est simple, il faut que tu aies déjà révisé une première fois ton cours. Relis-le très attentivement en étant bien concentré. 

Essaie à la première lecture de mémoriser le plan du cours, tu dois être capable de réciter les titres et sous titres de ton cours. 

C’est bon c’est fait ? Ok top. 

Tu as maintenant la colonne vertébrale de ton cours dans la tête. 

Maintenant suis les étapes suivantes

  • Avant de relire ton cours remémore toi le plan dans ta tête
  • Relis chaque partie séparément plusieurs fois 
  • Une fois que tu as relu tout ton cours, fais une pause (minimum 15 minutes) 
  • Prends une feuille de brouillon vierge
  • Note ton plan de tête
  • Écris un maximum de chose dont tu te souviens dans chaque partie de ton plan
  • Compare maintenant ta copie à ton cours

Maintenant tu as une sorte de copie de ton cerveau à un instant T, voilà les informations que tu connais. A toi de voir ce que tu as oublié dans ton cours pour focaliser ta prochaine séance de révision dessus.

Faire des fiches de révisions

Bon, là tu es déçu, pas original de faire des fiches de révision pour apprendre hein ? 

Oui mais non. 

La majorité des étudiants ne fait pas ses fiches de manière intelligente ou efficace. 

Il suffit de taper le #studygram sur Instagram pour voir tout et n’importe quoi. 

Alors ok ça fait des jolis feed mais c’est quoi le but d’une fiche de révision ? Embellir une page Instagram ou réussir ses études ? 

Apprends à faire des fiches de révisions utiles pour facilement retenir tes cours.
Mieux vaut une fiche pratique plutôt qu’une fiche juste jolie

Non parce qu’une Lamborghini c’est joli sur Instagram mais pour faire un déménagement je préfère utiliser une camionnette clairement moins sexy. 

Heureusement pour toi j’ai également écrit un guide sur les fiches de révisions que tu peux trouver ici.

Les flashcards

Les flashcards c’est juste un truc incroyable. 

Je ne blague pas en te disant que ça a vraiment changé ma façon d’apprendre mes cours de médecine. 

Il y a vraiment eu un avant/ après, je ne pouvais plus m’en passer. 

En gros le principe est simple : 

  • Tu dois extraire les notions essentielles de ton cours.
  • Tu en fait des flashcards via une application par exemple (la plus connue Anki)
  • Quand tu révises ton cours le logiciel va t’interroger sur ces notions clés
  • Si tu connais la notion le logiciel t’interrogera moins souvent 
  • Si tu ne connais pas ton cours il va t’interroger jusqu’à ce que tu le saches parfaitement. 

Le problème c’est que même si tu donnes le meilleur outil à un ouvrier qui ne sait pas s’en servir cela ne va pas donner grand chose.

C’est pareil avec les flashcards, souvent les étudiants ne savent pas les faire correctement malheureusement.

Conclusion pour apprendre par cœur 

En conclusion pour apprendre par coeur :

  • Sois présent et surtout attentif en cours
  • Ne te contente pas de relire tes cours mais exerce toi
  • Utilise tout les types de mémoires pour apprendre
  • Teste les méthodes d’apprentissage et trouve celle qui te correspond

J’espère que ces techniques seront utiles pour toi pour apprendre facilement tes cours par cœur. 

N’hésite pas à partager en commentaire tes techniques pour apprendre par cœur. 


Sources :

  1. L’importance de la prise de note dans l’apprentissage
  2. L’effet de l’écriture sur la capacité à mémoriser

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.