Burn out étudiant (comment s’en sortir ?)

Comment savoir si on est en burn out ?

Le burn out étudiant est beaucoup plus fréquent qu’on ne pourrait le penser.

Surtout en cette période, avec le changement d’atmosphère récent, les différents confinements, l’isolement social, etc…

Tout cela a conduit à augmenter le taux de burn out étudiant en alimentant la recette du burn out :  

  • Tout d’abord une pincée de stress (amenant à l’échec scolaire)
  • Puis un peu de précarité (lié au faible budget des étudiants) 
  • Ensuite on saupoudre d’un avenir incertain (lié aux bouleversements mondiaux récents)
  • Et pour finir de l’isolement social (lié au multiples confinements)

Mais qui suis-je pour en parler ? Moi c’est JEB étudiant en médecine (interne mais bon c’est encore étudiant techniquement). J’ai vécu un burn out en médecine, m’en remettre n’a pas été chose facile mais j’ai réussi à m’en sortir. 

Donc je pense qu’après en avoir vécu un, en être sorti, être médecin et m’intéresser à la psychologie humaine, je sais de quoi je parle. Et je peux aider d’autres étudiants qui sont à leur tour au fond du trou !

Dans cet article on va voir comment diagnostiquer un burn out étudiant, et comment le vaincre ! C’est parti !

Les symptômes

Tout d’abord, il ne faut pas confondre l’épuisement physique ou mental qui peuvent être lié à simplement un manque de sommeil avec le burn out

La différence est qu’une bonne nuit de sommeil ne permettra pas de soigner ton burn out, c’est quelque chose de plus profond. Même si l’épuisement physique ou mental sont des symptômes du burn out, ce ne sont pas les seuls. 

Il s’agit là d’une véritable crise qui va nécessiter une prise en charge spécifique.

Pour savoir si tu es en train de traverser un burn out, regarde cette liste et vois si ça colle avec tes symptômes : 

  • Un vision négative de ses études 
  • Un grand état de fatigue : épuisement moral psychique, mental
  • Une crise existentielle, perte de sens
  • Une perte de contrôle
Les symptômes du burn out étudiant : vision négative, épuisement, perte de sens, fatigue...
Comment savoir si tu es en burn out ? Voilà les différents symptômes.

Ce syndrome d’épuisement peut toucher de nombreux étudiants, un quart des étudiants risque un burn out.

Certains cursus encore plus que d’autres (études de médecine, de droit, les classes prépa etc…). Et certains étudiants plus que d’autres (ceux qui doivent faire un petit boulot pour arrondir les fins de mois)

Les causes du burn out étudiant 

Premièrement pour comprendre les causes du burn out il faut regarder sa définition

“ Un état de fatigue intense et de grande détresse causé par le stress au travail ”

Dictionnaire : Le Petit Robert

Le stress au travail quand on est étudiant c’est en gros le stress de tes études.

Ce stress est lié à beaucoup de choses, des facteurs externes et des facteurs internes liés à ta vie perso :

Le burn out est un véritable cercle vicieux : travail inefficace, pensées négatives, épuisement, trouble du sommeil puis rebelotte.
Le cercle vicieux du burn-out étudiant

Facteur externes 

  • Surcharge de travail 
  • Mauvaise méthode de travail
  • La pression des profs
  • Trop d’activités extra-scolaires 
  • Les confinements 

Facteurs internes

  • La pression des proches, des parents, de soi-même 
  • Isolement manque de support 
  • Manque de confiance en ses capacités, la peur de l’échec
  • Perte de sens dans l’existence, un avenir incertain

Diagnostic de burn out : fais le test !

Pour diagnostiquer un burn out étudiant, le mieux est de consulter un médecin. Même si cela te fait peur, c’est la meilleure chose à faire pour être sûr que tu es en burn out et apporter des solutions

Si tu veux, tu peux d’abord commencer par réaliser ce test qui te permet de savoir si tu es en burn out et à quel degré.

Burn out témoignages

Le burn out des jeunes adultes touche des étudiants de toutes filières. Mais il est vrai que certaines filières spécifiques sont plus susceptibles de créer un climat d’épuisement au travail. Merci à Timothée, Maeva et Simon d’avoir acceptés de témoigner 

Burn out étudiant en médecine

« Ma première année de médecine s’est très mal passée, j’en garde un très mauvais souvenir. Je me levais chaque matin avec la boule au ventre, j’avais du mal à sortir de mon lit. J’avais l’impression de ne rien réussir à retenir, de ne pas savoir réviser. En plus avec la fatigue je sentais que mes capacités de travail et ma concentration diminuaient. Ça me stressait davantage et m’empêchait de bien dormir pour récupérer cet état. »
Timothée
Etudiant en première année de médecine

Burn out étudiante en droit

“Quand j’ai commencé mes études à la fac je ne pensais pas un jour vivre un burn out. J’avais eu une scolarité plutôt cool, j’avais des facilités. Mais une fois arrivée en troisième année, c’était la douche froide. Une pression insurmontable, des crises de panique presque quotidiennes. J’étais au fond du trou je ne voyais pas d’échappatoire. C’était un véritable épuisement physique et mental, plus de sommeil, perte de mémoire… j’en passe. Heureusement une amie m’a aperçue fondre en larmes après un examen et j’ai tout déballé. Je suis allée chez un médecin spécialiste qui m’a permis de surmonter cette épreuve. »
Mathilde
Etudiante en 3ème année de droit

Burn out étudiant en prépa

Quand je repense à la prépa c’était l’enfer, entre le rythme des cours éreintant, j’avais en plus des longs trajets à faire. Je rentrais chez moi lessivé d’une journée de cours et je devais en plus réviser. Le passage aux études supérieures était vraiment hard, terminés les bons petits plats cuisinés avec amour par maman. Je mangeais des nouilles instantanées le soir et le midi un sandwich bas de gamme pendant que je révisais la khôlle de l’après-midi.
C’était l’horreur, j’ai fini par arrêter sinon ça aurait pu mal tourner. Je conseille vraiment d’en parler quand ça va mal, un soir j’ai fondu en larmes devant mes parents et ils ont bien compris que ça n’allait pas.
Simon
Etudiant en 2ème année de prépa

Solutions au burn out

Prévenir

Comme dit le proverbe “ mieux vaut prévenir que guérir ” 

Tout d’abord si tu es en situation d’épuisement physique et moral, il faut prendre le temps de faire une pause pour sortir la tête de l’eau. 

Si tu n’as plus de carburant ce n’est plus possible d’avancer. Prenons l’exemple d’une voiture qui tombe en panne sèche. Premier réflexe et de s’arrêter à une station-service pour faire le plein. 

Cette station service ça va être le moment que tu prends pour toi pour recharger tes batteries. 

On va voir comment tu peux traverser cette panne.

Comment sortir d'un burn out ? Cela passe tout d'abord par le fait d'en parler à des proches, puis de consulter un médecin, d'éviter les causes de stress. Enfin cela amène à se poser des questions sur sa vie et se fixer des nouveau objectifs.
Les étapes pour sortir d’un burn out

Éviter le stress

Éviter le stress ne veut pas dire se débarrasser totalement du stress non plus. Le stress à bonne dose peut être bon pour réussir ses études

Au contraire ce qu’il faut à tout prix éviter c’est le mauvais stress, celui injustifié, celui qui mène à l’anxiété et aux attaques de paniques. 

C’est à ce moment-là que le stress peut se transformer en burn out, dès lors qu’il devient permanent. 

Rompre le cercle vicieux 

Puisque le burn out provient d’un excès de stress, il faut prévenir les causes du stress. Pourquoi on stress quand on est étudiant ? La cause profonde du stress est le sentiment de ne pas en être capable.

On ne stress pas pour un examen seulement parce qu’on va avoir une mauvaise note. C’est ce qu’on pense au premier abord, mais la raison profonde est qu’on sait que si on a une mauvaise note puis une autre puis une autre etc… on rate nos études

Et si on rate nos études, on risque de ne pas trouver de travail et de vivre dans la précarité etc.. 

La fatigue accentue ce sentiment de stress qui lui-même accentue la fatigue. Encore une fois c’est un cercle vicieux (comme on a vu précédemment). Pour rompre un cercle vicieux une seule solution : mettre en place des habitudes

C’est LA SEULE SOLUTION 

  • Lorsqu’on est en excès de poids on déprime, si on déprime on mange donc on est en excès de poids : cercle vicieux donc seule solution mettre en place des habitudes.
  • Si on révise mal on a des mauvaises notes, on est déprimé, on se démotive donc on tourne en rond. Cercle vicieux. Solution ? Mettre en place des habitudes

Encore une fois pour prévenir le stress et le burn out étudiant, seule solution : améliorer son hygiène de vie pour rompre le cercle vicieux.

Éviter l’isolement 

Bon on a vu comment prévenir le burn out étudiant. Mais si c’est trop tard et que tu es déjà en situation de burn out, que dois tu faire ? 

La première des choses à faire pour lutter contre le burn out étudiant est de rompre l’état d’isolement et d’en parler d’abord à tes proches.
Ton/ ta meilleur(e) ami(e), ta mère, ton père, ton frère, ta soeur etc… Peu importe. 

Le simple fait d’en parler va déjà te soulager d’un énorme poids

Consulter un médecin

Ensuite vient le moment de consulter un médecin, seul lui pourra t’apporter un encadrement adéquat.

Sç tu es étudiant tu peux bénéficier du parcours Santé Psy Étudiant et d’une consultation avec un psychologue gratuitement clique ici pour plus d’info.

C’est un dispositif mis en place afin d’aider les étudiants dans cette période difficile.

Grâce à lui tu peux consulter gratuitement un psychologue pour prévenir ou traiter le burn out. 

Pour cela, la seule chose à faire est de consulter ton médecin généraliste. Il pourra te délivrer une ordonnance pour des consultations avec un psychologue du dispositif. 

Eviter la récidive

Si tu as déjà traversé un burn out peut être que tout simplement ton existence n’était pas en adéquation avec tes valeurs. Autrement dit, peut-être que tes études ne te correspondaient pas. Pour être un étudiant heureux et épanoui voilà la recette :

  • Premièrement une bonne orientation (étudier pour un but qui te correspond)
  • Deuxièmement une bonne méthode de travail (pour rendre les études plus simples)
  • Et enfin une bonne hygiène de vie (pour profiter de ta vie étudiante)

Au final, le mieux est de prendre un peu de repos pour avoir du recul sur la situation. Retrouver tes objectifs et tes motivations pour repartir en meilleure forme.

N’hésite pas à laisser un témoignage pour partager ton expérience !!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.